Deux semaines à San Francisco.

5 oct. 2018

https://ldmailys.blogspot.com/2018/09/deux-semaines-san-francisco.html

San Francisco, c'est ici que mon périple Californien à commencé. Deux semaines (bon, presque 3 en fait) à m'imprégner de la ville et de toutes ces merveilles. Deux semaines au milieu de ces gens tellement formidables. Déjà un mois que je suis revenue de Californie, et San Francisco m'a complètement charmée. Dans cet article, je vous parlerai surtout de ce que j'ai pu réaliser, j'ai loupé des choses touristiques (comme la visite d'Alactraz Island) mais j'ai pu découvrir tellement d'autres choses inédites et qui valaient tout autant le coup d’œil !

Pour vous accompagner dans ce voyage, je vous conseille le guide Cartoville (9,90€)- il est vraiment génial pour visiter une ville en particulier. Ici, il est organisé quartier par quartier avec un plan qui se déplie pour chaque quartier (idéal pour réussir à se repérer), les points de vues touristiques, et un peu moins, des bonnes adresses shopping et pour manger/boire. J'avais gagné le mien grâce à un concours organisé par Cartoville et Le Bocal de Kloma, et il ne m'a pas quittée du voyage. Pour organiser cet article je vais me baser sur leur répartition des quartiers.  



Nob Hill / Russian Hill / Marina :

San Francisco Maritime National Historical Park : j'y suis allée avec J. presque 2ans et il a adoré voir tout ces bateaux ! Il courait partout, regardait de tous les côtés. Il a été très déçu quand on a du ressortir du musée où plein de maquettes de bateaux étaient exposées car il fermait à 16h30. Si comme nous, le musée est fermé, allez à l'office de tourisme qui se trouve en allant en direction de Fisherman's, vous trouverez d'autres maquettes qui feront le bonheur de vos petits.

Grace Cathedral : pour les parisiens, venez essayer de trouver les différences avec notre fameuses Cathédrale Notre-Dame de Paris, car c'est sa réplique ! 

Palace of Fine Arts : cette fois-ci, c'est avec C. 3ans ½, que j'ai fait la visite de cette place. Elle a adoré ! Le bâtiment est incroyable et elle était toute contente de prendre plein de photos. On se croirait transporté à l'époque romaine, hors du temps. 

💖 Fisherman's Wharf : beaucoup trop touristique, mais que j'ai adoré cet endroit !! Il y a plein de petites boutiques, tout le monde se marche dessus mais se retrouver dans ce petit village, comme transporté dans une autre époque, c'était vraiment cool ! Au Pier 39, vous pourrez admirer les lions de mer qui se dorent la pilule sur les quais.

Lombard Street : inutile de vous expliquer ce qu'est cette rue ! Elle est fleurie, tortueuse, jolie mais il y a un monde fou et, à moins d'avoir un drone, vous ne verrez jamais comme sur les photos (du moins, pas en été avec tout ces bosquets fleuris). Nous sommes montées depuis Fisherman's en vélo, et ça a été très (très très très) dur. Sachez que vous pouvez prendre le Cable Car, mais je ne connais pas les arrêts qu'il fait.  

 
 

North Beach / Telegraph Hill / Chinatown :
 
Chinatown : j'ai trouvé ce quartier un peu cliché, et attrape-touriste. Le Chinatown Gate te donne l'impression d'être envoyé directement dans une ville Chinoise, la décoration sur les maisons et les immeubles aussi, la population également, mais une fois que l'on baisse les yeux pour voir ce qu'il se passe dans la rue, c'est un peu la désillusion et le charme est rompu. Je pense qu'il y a d'autres grandes villes où l'esprit chinois parlera un peu plus qu'ici. 
 
 

Union Square / South of Market / Civic Center : 

Oakland Bay Bridge : faites-le de nuit. Il s'illumine et est vraiment splendide. Nous avons mangé un hamburger vraiment délicieux à Gott's Roadside (dans le Ferry Building).

MOMA : l'architecture du bâtiment est vraiment incroyable. A l’intérieur, vous trouverez tout un tas d'expositions de toutes sortes, certaines temporaires, certaines permanentes. L'entrée est gratuite pour les -18ans. 19$ pour les 19-24ans et 25$ pour ceux ayant plus de 25ans. Il y en a pour tous les goûts, certaines expositions que nous avons vues étaient assez dures à voir, d'autres plus légères et agréables. 

Market Street : c'est là que vous trouverez tous les magasins. Je n'ai pas trop aimé me balader dans cette rue, même en étant avec Camille, je ne me suis pas forcément sentie en sécurité comparé à tous les autres endroits de San Francisco que j'ai pu découvrir seule. 

Mission / Castro / Dogpatch : 

💖 Smitten Ice cream au 20th & Valencia street, des glaces artisanales à ne surtout pas louper, elles sont tellement délicieuses !

Local Take SF au 3979B 17th Street (boutique de souvenirs où nous avons déniché des tableaux incroyablement magnifiques !)

💖 Mission Dolores Park : vue sur Dowtown et un parc pour enfant immense !  Ici, ils ne rigolent pas avec les parcs pour enfants, rien à voir avec les parcs français.

Precita Park Café : un café très kid's friendly proche du Mission Dolores Park.

💖 The Mill au 736 Divisadero Street - lieu typiquement San Franciscain, où vous pourrez déjeuner, petit-déjeuner, prendre un café, travailler... Les toasts sont délicieux. 

💖 Murals of Missions : Dans la 24th Street, vous trouverez tout un tas de peintures murales, certaines sont magnifiques, toutes racontent une histoire, beaucoup émeuvent. Il vous faudra plusieurs heures pour toutes les voir, elles ne sont pas dans la rue principale mais sur les ruelles sur les côtés. Pour bien commencer la balade, prenez un Donuts chez Dynamo Donut & Coffee au 2760 24th Street (proche du croisement avec Hampshire Street). Vous finirez votre balade dans le centre du Mission District, pour admirer le fameux « Women's Building » - c'est à ne pas louper lors de votre passage à San Francisco !

Mission Dolores : il s'agit de la plus vieille mission de San Francisco ! Le style est plutôt espagnol, cela ne ressemble ni à une église, ni à une cathédrale, la façade est soignée, détaillée, claire. J'ai été beaucoup moins charmée par l'intérieur. L'entrée est payante, 9$. Si vous ne faites que passer à San Francisco, ce n'est pas un incontournable.  

💖 Castro : il s'agit du quartier « gay » de San Francisco, et une des rues que j'ai le plus aimée ! Là-bas, tout le monde est soit même, la rue est animée, colorée, les bâtiments décorés - un vrai bonheur d'y balader. 

💖 Twin Peaks : j'ai adoré notre sortie nocturne à Twin Peaks ! Nous avions décidé d'aller pique-niquer là-haut. Il y faisait tellement froid que nous avons du manger dans la voiture ! Pourtant, on avait prévu le coup : pull, doudoune, pantalon, chaussures fermées mais même comme ça, il faisait HYPER froid. Nous avons pu voir le soleil se coucher sur la ville, et c'était vraiment incroyable. Vous pouvez monter jusqu'en haut en voiture, il y a du monde, mais quand même moins qu'en journée je pense. Un incontournable.

Potrero : je suis passée devant l'hôpital de Potrero en voiture, le bâtiment en brique rouge donne drôlement envie de travailler là-bas.  

Valencia Street : rue très commerçante, vous trouverez plein de petites boutiques en tout genre.

 
 
 
  
Alamo Square / Hayes Valley / Haight-Ashbury :

The book Store au 1644 Haight Street.

Buena Vista Park : je m'y suis retrouvée seule, avec un panneau où il était affiché « présence de coyote », très rassurant. Le parc n'a pas beaucoup de charme à mon goût, il est recommandé par les guides touristiques pour la vue qu'il offre sur le GG Bridge et sur la ville mais honnêtement, une fois là-haut, il y a tellement d'arbres que l'on ne voit pas grand chose (encore plus si c'est un jour de fog dans le quartier du GG)

Je vous conseille donc plutôt de vous rendre juste en-dessous du Buena Vista Park pour admirer la vue depuis le Corona Height Park, alors oui, il n'y a pas de verdure, vous êtes en plein vent mais la montée vaut tellement plus le coup ! Faites aussi un tour dans les ruelles en-dessous du Buena Vista Park, les maisons typiques se transforment en magnifiques villas. Sachez juste que la montée se mérite (si vous la faite à pieds depuis Castro), car ça monte vraiment dur.

The Perish Trust au 728, Divisadero Street (petite boutique typique San Franciscaine, où j'ai eu un coup de cœur pour les marques Koester, Thalassa Home)

Central Street & Haight Street : rangée de maisons vraiment magnifiques.

Alamo Square : on a mis 15 minutes avant d'arriver en haut avec les enfants tellement la pente est raide ! C'est ici que vous trouverez les fameuses « Painted Ladies » - honnêtement, je ne leur ai rien trouvé de plus extraordinaires que d'autres maisons devant lesquelles j'ai pu passer. Leur particularité étant qu'elles sont apparues dans beaucoup de films et qu'elles sont toutes presque identiques. Le bâtiment de la IDA B. Wells High School, qui se trouve en haut du parc, est à mes yeux, déjà bien plus intéressant au niveau architecture. Ceci dit, le square vaut le détour si vous avez plusieurs semaines dans la ville, ici aussi, vous trouverez un parc pour enfant, de la verdure, et une vue sur la ville. 

💖 Ste Mary's Cathedral : une merveille architecturale. Les deux fois où je me suis retrouvée devant elle était malheureusement fermée, mais il paraît que l'intérieur vaut largement la visite ! Proche de cette église « moderne » vous pourrez trouver deux autres églises, vieilles et en pierre - ça détonne plutôt beaucoup dans cet espace où tous les bâtiments sont récents. 

Pour avoir la vue « à pic » des rues comme on peut le voir sur certaines photos, vous pouvez vous rendre dans la California Street ou Sacramento Street aux croisements avec Gough Street.

Fulton Street : St Ignatus Church est une magnifique et immense église - je ne l'ai pas trouvée dans les guides, mais si vous avez plusieurs semaines à San Francisco, faites le détour.

 
  
  
 
 
  
Golden Gate Park / Lincoln Park / Presidio :

Pour traverser le Golden Gate parc d'un bout à l'autre à pieds, il vous faudra compter au moins 1h30. Si vous vous arrêtez dans les différents lieux touristiques, il vous faudra une bonne demi-journée pour en faire le tour. 

Stow lake : vous pouvez y louer un pédalo pour faire un tour sur le lac. Le tour du lac en lui-même est accessible en poussette, mais l'île centrale qui permet d'accéder au Chinese Pavilion ne l'est pas (j'ai du demander de l'aide pour soulever la poussette pour passer au niveau de la cascade).

💖 Japanese Tea Garden : un autre endroit que j'ai adoré ! Il est ouvert de 9h à 18h en été, il faut payer 9$ pour entrer. Il est accessible en poussette mais ce n'est quand même pas très pratique. Les enfants (qui eux ne payent pas avant 5ans) ont adoré se promener dans le dédale des petites routes menant à tous les jolies constructions japonaises. J'y suis retournée avec Camille à la fin de notre voyage et j'ai toujours autant apprécié.

Conservatory of flowers : honnêtement, je ne trouve pas que cela justifie les 9$ de droit d'entrée, mais les enfants (gratuit pour les - 5ans) ont tellement aimé voir toutes ces fleurs, ces arbres, les poissons, que j'ai vite oublié. Vous ne pouvez pas y entrer en poussette (c'est trop petit à l’intérieur), vous pourrez laisser la poussette juste devant. Il fait très chaud à l'intérieur. Pour un adulte qui ne serait pas passionnée par les fleurs, passez votre chemin si vous n'avez pas des petits pour s'émerveiller. Ouvert de 10h à 18h l'été et fermé le lundi. Tarif 5-11ans : 3$.

Bison paddock : il n'est pas nécessaire de traverser tout le parc pour voir cet endroit comme nous l'avons fait. Nous y sommes allés le matin, je crois qu'il y avait 4 bisons mais nous n'en avons vu qu'un. Ils sont très difficile à apercevoir et le chemin qui contourne le paddock pour les voir est inaccessible en poussette car en sable - pensez au porte-bébé. 

💖 California Academy of Science : encore un lieu que j'ai particulièrement adoré. J'y suis allée avec les enfants. Nous sommes arrivés là-bas vers 10h du matin, et sommes ressortis seulement vers 14h. Je vous rappelle que les petits, sont vraiment petits 2 et 3ans ½ ! Il y a tant de choses à découvrir ici, que même à l'heure de la sieste, ils étaient particulièrement éveillés et couraient dans tous les sens à travers les différents microclimats reproduits dans cet structure. Leur attention était souvent retenue tant les choses sont bien faites. A l'heure du repas, j'ai du les obliger à aller manger car ils ne voulaient pas sortir de l'aquarium. Une visite que je recommande aux petits et aux grands,  vous pouvez y passer quelques heures, comme une journée complète tant il y a de choses à découvrir. Tarifs : 35,95$ pour les adultes, 30,65$ pour les 12-17ans et les étudiants,  gratuit pour les enfants de -3ans et pour les 4-11ans 25,95$.  Renseignez-vous sur ce qui est organisé, car il y a des sorties nocturnes !

Bon à savoir : dans les parcs, il y a toujours un point d'eau potable auquel vous pourrez remplir votre bouteille ou boire si vous n'en avez pas prise. 

Le dimanche, le Golden Gate Park est fermé à la circulation des voitures afin de permettre aux familles de profiter de la route pour faire du vélo, trottinettes, etc en toute sérénité. 

💖 Tantrum : concept store dans lequel on trouve des merveilles pour les enfants au 248 Clement Street. Coup de cœur particulier pour le dessinateur San Franciscain : Tomoko Maruyama.
  Lincoln Boulevard & Washington boulevard : vue sur la plage et sur la côte San Franciscaine. 

Lincoln Park : Costal Trail/Lands End : prend environ 1h30 si l'on ne prend pas le temps de quitter le chemin principal pour aller aux différents points de vue. J'ai trouvé cette randonnée agréable, il n'y a pas une vue à couper le souffle tout le long comme l'on peut se l'imaginer. Je ne la recommande pas si vous n'avez que quelques jours à passer à San Francisco. Vous avez la possibilité de faire qu'un partie du trail car vous aurez quelques chemins qui ramènent à la route principale et donc aux parkings. Pour ma part, j'ai trouvé ça bien pratique de ne pas avoir la voiture car j'ai pu arriver d'un côté et repartir de l'autre sans avoir besoin de faire demi-tour. Une bonne moitié du trail est impossible en poussette et à vélo car il y a des escaliers, vous aurez des panneaux pour vous l'indiquer. Pour terminer la balade, vous pouvez manger au Cliff House où vous surplomberai l'océan.  

💖 Baker beach : la plage est bondée le weekend, si vous voulez être tranquille, il faut venir en semaine.  

💖 The Walt Disney Museum : encore un des lieux à ne pas manquer à San Francisco, surtout si vous êtes de grands amoureux de Walt Disney. Toute la visite est en anglais, aucun panneau n'est traduit dans une autre langue (ni ici ni ailleurs en Californie d'ailleurs). La visite en met plein les yeux, on y ressent une ambiance particulière, il y règne le silence et le respect pour tout ce que cet homme a accompli. Vous pourrez y retrouver les premières ébauches de dessins, des extraits de film, des billets de Disneyland (à 2,5$ - les prix ont bien changés !!) Bref. Un univers parallèle. Site internet.

💖 Presidio Park : un ancien parc militaire, toutes les maisons blanches à toit rouges que vous verrez sont d'anciennes résidences des militaires. Elles sont aujourd'hui disponibles à la location. Je vous recommande d'aller faire un tour, au cimetière militaire. Vous verrez un de ces fameux cimetière américains, aux croix blanches, qui malgré les circonstances dramatiques de la mort de toutes ces personnes, rend ce lieu magnifique.

Ocean Beach : la plus grand plage de San Francisco. C'est là que les surfeurs vont surfer. La plage est immense, mystique les jours de brouillard. 

Il y a aussi, bien sûr, le Golden Gate Bridge, que nous avons traversé en vélo, pour nous rendre à Sausalito - j'ai écrit un article tout spécial pour cette superbe balade. 

       
  
 
 
       
 
 
 
 
 
 
A la recherche des marches décorées :

Dans le Sunset district et dans plein d'autres endroits de San Francisco, vous pourrez retrouver des escaliers qui ont été décorés grâce à de la mosaïque.

 
Bon à savoir :

L'aéroport est à 22km au sud de la ville (45minutes en voiture ou en taxi)

Les températures sont différentes d'un quartier à l'autre. Il peut y avoir parfois 5/6°C de différence. Nous avons logé deux semaines dans le quartier du Golden Gate Park et nous avions le brouillard tous les matin et l'air était frais, voire même froid matin et soir et pour cause, l'océan est juste à côté. Si à 10h le brouillard ne s'est toujours pas levé, il vous faudra faire avec toute la journée ! 

La température est modérée toute l'année, la végétation est toujours verte, bien qu'il ne pleuve presque jamais. J'ai trouvé qu'aucune plante n'était semblable à celles que nous pouvons trouver en France, les arbres, les fleurs, les plantes, rien de tout cela n'est pareil qu'en France. J'étais partie avec des « on dit » ou des clichés qui se sont brisés ou vérifiés au fil des jours. Les fameuses maisons San Franciscaines, que j'imaginais regroupés dans un seul quartier, font en fait le charme de toute la ville. Le côté moins enchanteur : les centaines de câbles qui traversent les rues d'un bout à l'autre - on est loin des photos Instagram, ou alors, il faut être très bon sur Photoshop - vous n'aurez donc pas de photos de rues parfaites, car j'ai eu du mal à me projeter avec toutes ces voitures et tous ces câbles. 

En arrivant ici, je m'attendais à me retrouver dans une ville parisienne, où tout serait entassé et accessible à pieds - finalement, San Francisco est immense, pour traverser la ville d'un bout à l'autre à pied, il faut compter au moins trois heures, voire plus étant donné qu'il faut déjà 50minutes en bus pour aller de la côte à la baie. A San Francisco, on respire, les rues sont très larges, les trottoirs aussi (un vrai bonheur avec la poussette !!) 

Dans cette ville, je ne me suis jamais sentie comme étrangère, ou pas à ma place, les gens sont accueillants, souriants, prêts à prendre le temps de t'aider, te renseigner, te guider. Les habitants de San Francisco m'ont étonnée par leur amabilité et leur disponibilité. Beaucoup n'ont pas hésité une seule seconde à me proposer leur aide pour m'indiquer mieux la route - ils prennent le temps d'expliquer de nombreuses fois, jusqu'à ce que j'ai compris, ne sont pas du tout pressé d'en finir. Même en voyant que je parle peu anglais et qu'eux, ne parlaient pas français, aucun ne m'a laissée partir avant d'être sûr que j'avais bien compris où je devais aller.

Un plan est nécessaire pour se déplacer dans San Francisco, il y a beaucoup de rues, beaucoup d'avenues qui se croisent et c'est parfois assez difficile de s'y retrouver. Gardez toujours à l'esprit, que les rues traversent San Francisco d'un bout à l'autre de la ville - il vous faut toujours noter l'embranchement le plus proche de là où vous voulez vous retrouver (par exemple Valencia & 10th) sinon, vous ferez comme moi, et vous vous retrouverez, à 17h, avec une petite fille de 3ans ½ qui vous dira « merde on est perdues » quand elle vous verra ne pas trouver la maison après avoir marché 15minutes (dans la mauvaise direction ET à l'opposé de l'endroit où se trouve votre maison).

John Muir : c'est un activiste de l'environnement - en 1800 il a lancé le mouvement de préservation des parcs de la ville - c'est en grande partie grâce à lui qu'il y a encore autant de parcs dans la ville !

Les rues sont écrites sur les trottoir en plus des panneaux. 

Les bus ne rendent jamais la monnaie, le prix du billet est de 2,75$ mais il dure plusieurs heures. Si vous n'avez pas l'appoint, l'argent qui sera en plus dans la machine servira au prochain passager. Il m'est arrivée plusieurs fois de me retrouver à l'autre bout de San Francisco épuisée et sans monnaie, lorsque j'expliquais au chauffeur ils me répondaient bien souvent que ce n'était pas grave, surtout lorsque le bus est vide. J'ai également beaucoup apprécié prendre le bus avec les enfants, les passagers font vite place nette afin que l'on puisse s'asseoir (contrairement à la France), ils font lever les plus jeunes et même les plus âgés laissent la place aux personnes avec des enfants.

Dans les parcs et lieux touristiques, n'ayez pas peur de laisser la poussette sans surveillance, je l'ai fait de nombreuses fois afin de mieux profiter avec les enfants et il ne lui ai jamais rien arrivé.

Contrairement à la France, les passages piétons, les feux piétons, les stops, les priorités sont toujours scrupuleusement respectés

Les taxes ne sont jamais comprises dans les tarifs, les prix affichés sont donc toujours plus bas que ce que vous payerai au final. 

Il vous faut aussi penser aux tips (pourboires) lorsque vous avez un service à table (qu'on vous apporte votre commande quoi), parfois il vous le propose obligatoirement lorsque vous payez même si il n'y a pas de service en table - je n'ai jamais trop compris comment ça fonctionnait mais en gros, il faut ajouter environ 15/20% du prix payé.

 

Pour vous aider dans vos visites, vous pouvez consulter le site de Visit California.

Je vous donne rendez-vous à Inverness, un petit coin de paradis à seulement 1h30 de San Francisco. Retrouvez aussi mes autres articles : San Francisco avec les enfants et une journée à Sausalito en passant par le Golden Gate Bridge. 🌸

Envoyer un petit mot :