30 sept. 2017

Plagiocéphalies.

https://ldmailys.blogspot.com/2017/09/plagiocephalies.html


Aujourd'hui, je vous écris un mot sur les plagiocéphalies. 

Mais quel est donc ce mot bien compliqué ? 

La plagiocéphalie est un aplatissement d'une partie du crâne, dû à la position « sur le dos » constante de bébé. 

Nous avions abordé ce thème en cours mais seulement rapidement, comme si c'était une banalité, une normalité.

C'est en centre de protection maternelle infantile (PMI) que j'ai découvert que ce phénomène était de plus en plus présent aujourd'hui. 

Ma référente m'en a parlé en me prêtant un livre « Mon bébé n'aura pas la tête plate » du Docteur Bernadette de Gasquet et du Docteur Thierry Marck. 

J'y ai vu dedans des théories, des images et des remises en cause de certaines pratiques, notamment le couché sur le dos de bébé. 

Il faut dire que dans ses premiers mois, bébé passe énormément de temps à dormir ou en position allongée. Vous me direz « Mais le mettre sur le dos ça prévient de la mort subite du nourrisson ! », , oui c'est certain, on ne met pas un bébé sur le ventre alors qu'il ne sait pas se retourner tout seul.  

Mais ... Qui a un jour pensé à le mettre sur le côté ? C'est vrai, après tout, votre boutchou était bien sur le côté dans votre ventre non ? Puis lorsqu'il est sur le côté, il y a une grande partie de ses membres qui reposent sur le lit et sa surface d'appui est donc bien plus grande. Si bébé est positionné de cette manière, sur le côté, en alternant chaque nuit les côtés, il ne pourra pas se retrouver sur le ventre. 

Dans les premiers mois, bébé n'a pas encore acquis la compétence de déplacer ses bras pour se retourner. Vous pouvez essayer sur vous : si vous mettez vos bras devant vous, un peu plié, et vos jambes une avancée posée sur le lit, et l'autre aussi pliée posée sur le lit : est-ce que vous pouvez vous retourner sans bouger bras et jambes ? En tout cas, moi je n'y arrive pas. Donc, si bébé venait à basculer, de quel côté tomberait-il ? Oui, sur le dos. Il n'y a donc aucun risque à le poser sur le côté dans son lit.

Il est tout à fait possible de mettre bébé sur le ventre, pendant de cours moments (pour boutonner les boutons qu'il a dans le dos par exemple), pour qu'il puisse s'habituer à mettre sa tête sur le côté, pour qu'il puisse bouger, à condition bien sûr qu'il soit sur une surface dure (ne le mettez quand même pas directement sur le carrelage je doute qu'il apprécie ! 😉 ) et enlevez tout ce dans quoi il pourrait enfouir sa tête. 

Vous remarquerez que sur le dos, bébé à tendance à tourner sa tête toujours du même côté ou à laisser sa tête dans la même position en direction du mobile que vous avez accroché juste au-dessus de sa tête. A force, il aura tout simplement ce côté tout plat (si il y reste vraiment longtemps !)

Il est important de stimuler bébé pour que sa tête ne repose pas constamment sur le sol. Au-delà du fait que ça lui aplatisse la tête (ce qui peut s'estomper si parents et médecins se rendent compte de ça et s'en occupe), il peut aussi y avoir des complications au niveau du cerveau lui-même quand bébé grandira. 

Cela fait plusieurs années que ce livre a été écrit mais depuis quelques mois, nous voyons enfin apparaître des sujets sur la plagiocéphalie. Il faut maintenant apprendre à trier le vrai du faux car comme pour tout, les avis sont différents, et comme tous les sujets concernant le milieu médical et de la petite enfance : un coup il faut faire ça et mettre ça en place et quelques années plus tard ils reviennent sur ce qui est dit et qui finalement n'aurait pas du se faire. 


Que pensez-vous des plagiocéphalies et de ce qui en est fait autour ?  En entendez-vous souvent parler ?

Petits mots:

Envoyer un petit mot :