29 sept. 2017

Ile d'Oléron.

https://ldmailys.blogspot.com/2017/09/ile-doleron.html


Depuis Lyon, en voiture et par l'autoroute, comptez une dizaine d'heures de route.

Comme j'étais la seule à conduire, nous sommes partis de Lyon dès le mercredi soir pour faire la moitié de la route environ. On a dormi dans un hôtel et on est repartis ensuite le lendemain matin.

On a traversé un pont immense qui surplombe un océan calme.

L'Ile d'Oléron est une petit île qui se visite facilement en 3 ou 4jours. Vous pouvez le faire à vélo ou en voiture. 

Oléron n'est pas très touristique à côté de sa grande sœur l'Ile de Ré, il n'y avait donc jamais de bouchons sur les routes et les trajets en voiture étaient plutôt sympas. Il est très facile de se repérer sur l'île.

Celle-ci est composée de plusieurs grands villages et des plus petits. 

Nous avions logé dans un hôtel au Château d'Oléron.


- Le phare de Chassiron : 

Il se situe à la pointe de l'Île à l'opposé de la côte du continent. De loin, le phare paraît assez petit, il est dressé là fièrement et est protégé et entouré. Il est possible de monter tout en haut du phare pour admirer la vue. Si vous avez lu d'autres de mes articles, vous saurez que je ne fais pas la fière quand je suis en hauteur, mais la vue de là-haut sur cet océan et les étendues vertes qui entourent le phare était drôlement apaisante. Comme c'était l'été, il y avait pas mal d'herbes sèches tout autour mais ça n'a rien gâché au paysage. Nous avons ensuite baladé autour du phare un bon moment.

On a pris la voiture pour redescendre, et avons suivi, par l'Est de l'île une route vraiment superbe au bord de laquelle, sur une bonne vingtaine de mètres étaient dressés ces fameux petits châteaux de galets tout au long de l'océan. Cette route, sans aucune voiture était vraiment agréable et je vous la conseille !

 

- Les cabanes de créateurs :

Le soir du 14 juillet, nous avons été manger vers la côte, un peu en-dehors du petit village du Château d'Oléron (pensez à réserver car les restaurants sont très rapidement pris d'assaut !). Pendant que nous cherchions, nous nous sommes baladés au milieu de toutes ces cabanes colorées qui font de cet endroit un endroit bien spécial. 

La plupart des cabanes étaient fermées mais la vue sur leur ensemble était drôlement agréable. Nous sommes allés jusqu'au château mais vu l'heure qu'il était, c'était fermé, en plus, ils préparaient les feux d'artifices. 



- Les plages : 

La déception ! Moi qui rêvait de plage de sable bien propres ... Et bien non, cette île n'est pas touristique et leurs plages pas souvent nettoyées, alors bonjour les algues partout, le bois et les déchets. 

Nous avons fait plusieurs plages avant de se garer quelque part dans les alentours de St-Trojan-les-Bains. On a marché dans des dunes de sables un bon moment avant d’atterrir sur une plage magnifique et bien propre... Dommage, c'était une plage naturiste. On a marché un peu plus loin pour s'éloigner et nous sommes posés dans un endroit à peu près propre (il y avait seulement des algues proches de l'océan)

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il ne faut pas s'attendre à un océan déchaîné comme du côté d'Arcachon, Biarritz etc. Étant donné que la plupart des côtes de l'île sont tournées vers le continent, l'océan est plutôt super calme. Il faut tout de même faire bien attention aux marées (vous pouvez trouver à l'office de tourisme un papier qui vous donne les heures approximatives).

La deuxième fois que nous sommes allés à la plage, nous avons roulé un peu plus en haut de l'île, dans le village de La Brée les Bains. Nous avons baladé dans le village au milieu de ces petites maisons toutes blanches, côté plus touristique. Nous avons garé la voiture près de la côté (là où on a pu trouver de la place en fait). Ici, nous avons trouvé une plage bien entretenue (normal puisqu'il y a les touristes !) et c'était déjà bien plus agréable (car il n'y avait pas non plus énormément de monde). 

- Office de Tourisme :

C'est là que nous sommes allés chercher tout ce dont l'on pensait avoir besoin : cartes, sites à visiter. Les jeunes filles qui nous ont accueillis était agréable, avenantes et nous ont bien renseignés. 

ATTENTION : Allez-y au moins pour avoir le papier qui donne l'heure des marées !!

- La Côtinière :

C'est là que nous nous sommes baladés le long de maisons magnifiques (certaines sont des résidences secondaires, d'autres des résidences principales). Toutes ces maisons avaient leur petit côté personnalisé, pas de copié/collé tout le long de la route. Repérer ces petits détails était assez amusant !

- Boyardville :

Le site incontournable que nous avons contourné sans trop nous poser de question (en fait, surtout parce qu'on s'est dit que vu comme il était connu, ça serait noir de monde), c'est Boyardville ! Oui, oui, tout le monde rêve d'aller au Fort Boyard, sauf qu'en fait, on ne fait que le contourner en bateau. Nous qui ne sommes pas des fans de l'émission, on s'est dit que ça ne valait pas forcément le coup pour nous. 

Peut-être que le jour où on ira sur l'île de Ré on y fera un saut, sait-on jamais ! 😉

- Le Marais aux Oiseaux : 

Il se situe à Dolus d'Oléron. Le prix d'entrée est de 4,50€ par adulte. Il faut environ 1heure pour visiter le parc. Plus vous prenez le temps, plus vous aurez (je pense) l'occasion de voir certaines espèces d'oiseaux

La visite se fait en grande partie à l'ombre des arbres, nous y sommes allés dans l'après-midi et n'avons pas eu trop chaud. 

Le parcours est assez ludique, vous pouvez donc y aller avec des enfants. Selon le mois de l'année, des petites activités sont organisées tout au long de la journée.

Bon, qu'on se le dise, ce parc n'a rien d'exceptionnel mais il permet une visite familiale agréable et de se retrouver en tant qu'observateurs le temps d'un instant. 


 
- Fort Royer :

C'est un port Ostréicole (huîtres), qui borde l'océan au niveau de St-Pierre-d'Oléron

Rien d'impressionnant par rapport à ce que nous décrivait le guide ou alors nous n'étions pas au bon endroit... Nous avons suivi un chemin qui nous permettait d'observer les oiseaux (bon, on n'a pas vu grand chose), les cabanes si bien décrites étaient toutes fermées et il n'y avait personne dans le port (à part une qui vendait des huîtres)

Mais bon, on a quand même fait une balade agréable. Ce qui m'a assez faite rire, ce sont les murs, construits avec des coquilles d'huitre et de moules dans des espèces de bacs en grillages ! 

- Bon plan : 

Sachez qu'il existe des Pass pour les visites de plusieurs sites, qui réduisent les prix des entrées dès la deuxième visite.

- Mini-golf :

Juste à côté de l'hôtel, il y avait un mini-golf, nous sommes allés y passer un moment et c'était vraiment super sympa. J'avais du jouer au mini-golf à peine deux ou trois fois jusque là et j'ai vraiment bien rit avec mon chéri.

- Musée d'Oléron : 

Situé à St-Pierre-d'Oléron, vous pouvez y retrouver l'histoire de l'île, les activités traditionnelles, et une collection d'objets, d'outils, de costumes anciens. Si vous souhaitez connaître plus en profondeur l'histoire de l'île, c'est ici qu'il vous faut aller.

En plus de ce qui est exposé en permanence, il y a régulièrement des expositions temporaires. 

Un parcours ludique est mis en place pour les enfants au niveau de l'exposition permanente. 

A la sortie du musée, vous pouvez aller faire un tour dans les ruelles piétonnes du village.

- Les feux d'artifices :

Le meilleur moment de ces quelques jours là-bas ! 

Nous avons été aux feux d'artifices du Château d'Oléron. Ils sont tirés (justement) du château. Ce que je trouve fantastique, c'est que l'on se trouve au bout de l'île, et qu'en face on peut apercevoir le continent. Ce jour-là, nous avons donc pu assister à celui du village où nous étions, mais aussi à tous ceux qui se déroulaient dans les villes de l'autre côté de l'océan.

Je m'émerveille peut-être de peu, mais voir tout ça m'a marquée, les voir se refléter dans l'océan donnait l'impression d'être dans un lieu totalement magique.

Petits mots:

Envoyer un petit mot :