23 sept. 2017

Dinseyland Paris, II.

https://ldmailys.blogspot.com/2017/09/dinseyland-paris-ii.html

Comme je vous l'ai dit dans mon article précédent sur Disneyland, nous y sommes retournés quelques mois après.

Comme nous avions déjà le pass Fantasy on a juste eu à réserver les Ouigo et à réserver un hôtel.

En passant par internet cela nous permet d'avoir des hôtels plusieurs étoiles à Chessy pour des sommes tout à fait raisonnables (incluant généralement le petit déjeuner et la navette gratuite jusqu'au parc). Cependant, vous avez tout à fait la possibilité de loger dans les hôtels du parcs afin de ne jamais sortir de cette ambiance magique qui se dégage de Disneyland.

Cette fois-ci, pour l'aller il n'y avait pas de Ouigo jusqu'à Marne-la-Vallée, on a donc décidé de passer une nuit à Paris, en plus, on n'y était jamais allés en amoureux. 

Nouvel enchantement dans le parc. 

Cette fois-ci, mon chéri m'a demandé de lui épargner les queues pour les personnages Disney, évidemment j'ai accepté puisqu'il m'emmenait pour la deuxième fois en quelques mois.

Le premier jour, nous avons refait le tour du parc, les manèges que nous n'avions pas encore fait et ceux que l'on avait adorés. Dans un élan de courage, j'ai accepté d'aller à Space Mountain, il n'y avait pas de queue et c'était l'occasion. On est donc entré dans le couloir qui mène au manège, et quand j'ai entendu les gens hurler, j'ai paniqué, je me suis arrêtée et je n'ai plus voulu faire le manège. Du coup, comme on ne pouvait pas faire demi-tour, on est allés jusqu'au manège et on est ressortis de l'autre côté.

Le lendemain nous y sommes allés assez tôt le matin pour pouvoir aller à l'attraction de Némo pour avoir moins de queue (bon, on a quand fait bien 30-45minutes de queue mais c'est moins pire qu'une heure). Mon chéri m'a demandé si j'étais sûre de vouloir y aller, que c'était quand même un manège qui bougeait vachement et à sensations, etc. Je croyais qu'il me faisait marcher, je voyais ces enfants d'1m10 sortir du manège le sourire sur le visage et je n'arrêtais pas de lui dire
« mais non regarde c'est un manège pour enfant ». Il a essayé de me le faire entendre plusieurs fois pendant la queue mais je ne le croyais toujours pas. J'AVAIS TORD ! Effectivement c'est un manège à sensation, l'horreur pour moi. Je n'ai même pas vu les seuperbes décors de l'intérieur de l'attraction vu que je fermais les yeux pour essayer de respirer convenablement.  

On a encore assisté à la parade Disney qui m'émerveille toujours autant à chaque fois que je la vois, au spectacle du Chaparral Theater, au Disney Dream le soir une fois la nuit tombée, nous étions un peu trop loin cette fois-ci comparé à la première fois mais nous n'avons rien perdu du spectacle qui s'offrait devant nos yeux.

 
Suis-je la seule à quand même avoir envie d'aller à Disneyland sans pour autant vouloir faire des manèges qui me retourne le cœur ?  

Cet article contient des liens d'affiliés.

Petits mots:

Envoyer un petit mot :